Accueil > Festival - Clown et Marionnette > 2017 > Les compagnies > Chiara Marchese

Chiara Marchese

Spectacle : Mavara

Mavara est un solo dansé pour un ensemble de corps à la fois vivant(s) et inerte(s), en équilibre ; sur un fil qui bouge.
Mavara en évolution, est un révélateur de traces vivantes. La recherche de l’équilibre sur le fil devient le moteur de la composition chorégraphique. Le fil souple, appui minime et instable donne à voir la fragilité de l’être humain, en vibrant entre la vie et la mort.
Que sont les objets marionnettiques : membres prothèses ou ex-voto ?
Ex-Voto : objets sculptés représentant des membres du corps. Bras, jambes, organes, yeux, cœurs. Des offrandes, des images, utilisées depuis des milliers d’années pour remercier les divinités des vœux exaucés.
Ces objets, dans Mavara incarnent l’archétype de la croyance - personnelle ? - et le pouvoir qu’elle a sur nos actions quotidiennes.
« Qui manipule qui ? » est une question ancestrale qui rassemble en soi diverses lectures : dans le rapport acteur-marionnette et vice et versa, ainsi que dans notre propre manière de vivre dans la société et les multiples façons dont elle nous manipule. De quelle manière sommes-nous « présents » ? Sommes-nous conscients des influences que nous subissons et des croyances auxquelles nous nous raccrochons, pour nous donner le sentiment d’appartenir au monde ?
Mavara s’inspire notamment des études et théories de l’anthropologue italien Ernesto De Martino (1908-1965) sur les traditions magiques populaires-religieuses du sud de l’Italie, ainsi que le récoltes de contes de Giuseppe Pitré et les écrits de G. Didi-Huberman.

La compagnie

CHIARA MARCHESE
Auteure et interprète, réalisation des masques, costumes et marionnettes.
Chiara Marchese est née au pied du volcan Etna durant l’été 1988.
Sur son île, terre riche en histoires et en beautés naturelles, elle s’initie aux arts à travers la peinture. Après des études en décoration et scénographie à l’Académie des Beaux-Arts de Catane, elle découvre le fil souple.
Pendant trois ans, elle étudie à l’école de cirque Vertigo de Turin, où elle apprend les fondamentaux de la technique du fil souple avec Arian Miluka. Elle intègre le CNAC (26ème promotion) et est diplômée en 2014, et participe au spectacle “Over the cloud” mis en scène par Jérôme Thomas.
Durant ces années au Cnac, elle renoue avec sa pratique des arts plastique et s’initie aux arts de la marionnette auprès de Morgane Aimerie Robin et Chloée Sanchez, élèves de l’ESNAM (Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville Mézières).
Depuis sa sortie de l’école, Chiara a travaillé dans la nouvelle création de la cie belge Théâtre d’un Jour, « Les Inouis », spectacle qui explorait les liens entre le cirque et la marionnette. Elle a également collaboré avec la cie Ruska dans le projet multidisciplinaire « Bibi ». Actuellement, Chiara présente son premier solo : “Mavara”. Elle développe ses recherches aux croisements de différentes disciplines : cirque, marionnette, art plastique, danse, jeu d’acteur.

JULIE MONDOR
Composition et dramaturgie musicale
Après des études classiques de violoncelle moderne, Julie Mondor s’intéresse de près à la création contemporaine. Puis elle se spécialise en musique baroque.
Parallèlement, elle suit un parcours dans le théâtre, au travers de différents spectacles et de plusieurs stages sur le masque, le clown, le bouffon. Elle rencontre le cirque contemporain avec la compagnie le Nadir et en 2005, elle cofonde la compagnie La Scabreuse, et signe deux spectacles (écriture, composition musicale, comédienne) : [TAÏTEUL] en 2006, et La mourre en 2009. Puis elle crée un solo Secret Public avec l’aide de Michel Cerda.
De 2011 à 2013, elle rencontre la danse Butoh avec la compagnie la ligne de désir dirigé par Richard Cayre. Poursuivant son chemin de compositrice, elle est sélectionnée en 2014 pour une résidence de composition au OMI Art center (USA).
Puis elle obtient son diplôme de composition électro-acoustique au conservatoire de Pantin, sous la direction de Christine Groult et Marco Marini. Ses compostions acousmatiques sont programmées dans plusieurs Festivals.
Son désir de partager ces recherches pluridisciplinaires, la conduit à enseigner au Centre National des Arts du Cirques (CNAC), à l’Académie Fratellini ainsi qu’à L’ENACR (Rosny). Elle y conduit des cours pour développer des outils d’analyse musicale, d’enrichissement de la culture musicale, d’inviter à rechercher de nouveaux rapports avec la musique, et ainsi inventer de nouvelles dramaturgies musicales.

FRANCESCA LATTUADA
Regard extérieur, danseuse, chorégraphe, chanteuse
Après le diplôme de beaux arts à Milan, Francesca suit des stages avec Luca Ronconi, Tadeus Kantor et Jerzy Grotowsky. Pendant l’année 1985 elle arrive en France et se consacre à la danse contemporaine avec Hans Zulling et Jacques Patrozzi. Parallèlement, sa recherche l’amène à se rapprocher des formes de spectacle vivant oriental et notamment le Théâtre Nô, le Kabuki, la danse et le chant indien. Après des collaborations avec Catherine Diverrès et François Verret, elle fonde sa compagnie Festina Lente. Simplicissimus (1990), Hilarotragoedia (1991), Les dieux sont fâchés (1993-94), Zirkus (1996), Le Testament d’Ismaïl Zotos (1997) sont des œuvres où les différentes influences se fondent pour donner un langage essentiel et très riche esthétiquement. Puis La Tribu Iota (2000) spectacle de fin d’étude de la 12ème promotion du Centre National des Arts du Cirque qui connait un grand succès et qui fait une longue tournée internationale. Elle travaille actuellement à la création d’un opéra avec S.Daucé (Ensemble Correspondances).

Production

Production déléguée Le Sirque Pôle National des Arts du Cirque de Nexon
Partenaires Le Sirque, Pôle National des arts du cirque de Nexon ; Institut International de la Marionnette de Charleville Mézières ; Espace Périphérique, Parc de la Villette - Ville de Paris ; Cirk’Eole, École de Cirque de Metz ; ENACR, École Nationale des Arts du cirque de Rosny-sous-Bois ; Sham Spectacle ; Ville du Bourget avec le Conseil Régional d’Ile de France.

Informations pratiques

Vendredi 3 février - 19h - Salle Rive Gauche
Samedi 4 février - 15h30/18h - Salle Rive Gauche
Durée : 30 min

* Accès libre *

Tous les rdv

Inscription newlsetter Billetterie