Accueil > Festival - Clown et Marionnette > 2017 > Les compagnies > Laurent Bigot

Laurent Bigot

Spectacle : Le Petit Cirque

Le Petit Cirque est une installation rappelant la piste de cirque, sur laquelle Laurent Bigot, musicien électroacousticien met en mouvement des objets.
Ce Petit Cirque est fait de bois, de plastique, de fils, de ressorts et de fragilité.
Douze petits micros vont puiser dans son corps de multiples ressources. La manipulation en est périlleuse, le danger de la chute toujours présent.
Cirque sonore, comme le théâtre peut être musical, il est aussi théâtre d’objets.
Le Petit Cirque, entièrement fait de bricoles, de récup’, de gadgets à trois sous, ne repose pas pour autant sur l’anecdotique.
Le son va chercher ses sources dans des données scéniques. L’action nourrit le son, le son détourne l’action, laissant libre cour à l’Improvisation et au hasard des mécaniques.

La compagnie

Laurent Bigot, compositeur et musicien, s’intéresse depuis longtemps aux rapports possibles entre la musique et d’autres disciplines artistiques, ainsi qu’avec l’environnement, ou les objets et les situations du quotidien.
Il développe différentes idées au fil de réalisations ou de rencontres avec des musiciens, des danseurs, des cinéastes, des écrivains, des comédiens, des plasticiens...
Saxophoniste, il joue notamment avec Musicabrass, orchestre de plein air qui développe un jeu avec l’environnement, urbain ou naturel.
Electroacousticien, un peu bidouilleur, il compose en studio, et joue sur scène, sur différents dispositifs analogiques privilégiant la création du son en direct.
Depuis quelques années, il réalise un travail à base d’objets sonores, dans lequel musique et scénographie coexistent et interfèrent l’une sur l’autre.

Informations pratiques

Jeudi 2 février- 18h30/22h - Salle Rive Gauche
Durée : 30 min

Tarif unique : 5 euros

Réservations auprès de Furies :
Furies - 03 26 65 90 06
billetterie@furies.fr

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Tous les rdv

Inscription newlsetter Billetterie